David Wilk

Posted on | 2 Comments

“J’ai toujours eu envie de me mettre à la photographie, c’était un peu comme un rêve qui me semblait inaccessible. Je me rends compte aujourd’hui que pendant tout ce temps, je cherchais inconsciemment comment trouver ma propre voie. Puis, au printemps 2018, j’ai passé une nuit blanche à comprendre et conceptualiser ce qui allait devenir mon projet photo.

J’ai donc décidé de travailler au polaroïd. La photo instantanée me correspond parfaitement: il faut laisser une place aux accidents, la retouche d’un instantané n’a pas vraiment de sens…l’instinct joue beaucoup lors d’une prise de polaroïd, et il faut apprendre à ne pas tout contrôler.

J’ai commencé par la série “Des histoires dans la peau”: je voulais demander aux gens qu’ils me racontent leur histoire, petite ou grande, puissante ou légère, triste ou heureuse…je rencontre ces personnes, je les prends en photo, je leur laisse la liberté d’écrire leur histoire comme elles l’entendent.

Ce faisant, les thèmes se sont multipliés. Certains clichés, certaines histoires sont devenues un moyen de scander quelque chose…le féminisme, le bodypositive, l’acceptation de soi, de tous les corps, le rejet de certains carcans et diktats de notre société.

Je ne m’attendais pas à vivre des moments aussi intenses auprès des personnes qui m’ont suivi dans ce projet. La confiance, l’abandon, l’inconnu…cette confiance, ce lien, c’est ce qui me pousse à créer ces images.”


https://davidwilk14.wixsite.com/flow/

Instagram : pol.a.telier


David Wilk